Le ptosis correspond à un affaissement de la paupière supérieure. Unilatéral ou bilatéral selon qu’il affecte un œil ou les deux, il résulte d’un déficit du muscle « releveur » de la paupière supérieure. 

Plusieurs phénomènes peuvent être à l’origine du ptosis : 

Le vieillissement, dans ce cas le muscle de la paupière s’amincit et peut s’affaisser avec l’âge ; 

Une atteinte neuromusculaire, le ptosis peut être alors le premier signe d’une maladie musculaire ; un traumatisme, un choc à l’arcade sourcilière par exemple ;  une prédisposition congénitale.

Le traitement principal repose sur une intervention chirurgicale simple. Elle consiste à « raccrocher » la paupière supérieure au muscle. L’Assurance-maladie ne prendra pas en charge cette intervention si le but est uniquement esthétique.