La vision est trouble de près comme de loin. La cornée est déformée et amincie causant un astigmatisme irrégulier et une myopie. L’image se forme sur deux plans différents. Le kératocône est classifié en quatre stades, son évolution peut conduire jusqu’à la greffe de cornée.

L’objectif du traitement du kératocône est de régulariser l’astigmatisme et de corriger une partie de la myopie. Le traitement permet également, lorsque le kératocône est avancé, de retarder à plus tard la greffe de cornée, voir de supprimer cette chirurgie.

Les 2 techniques de référence à ce jour sont les anneaux intra cornéens et le Cross Linking (CXL).

Indications :

Au stade 1, lorsque la cornée est claire avec une myopie et un astigmatisme bien corrigés par une paire de lunettes ou de lentilles (souples le plus souvent ou rigides), le kératocône peut être traiter avec la technique du Cross Linking.

Au stade 2 et 3, lorsque la cornée est encore claire mais l’astigmatisme trop important pour être corrigé par une paire de lunettes (seules les lentilles rigides permettent à ces stades de conserver une vision efficace), on peut traiter le kératocône par la pause d’anneaux intracornéens.

Au stade 4, lorsque la vision n’est plus corrigeable par lentilles rigides, la cornée présente des opacités obstruant la qualité de vision. Il est nécessaire de réaliser une greffe de cornée.